Passer au contenu principal
Adaptive Insights
Knowledge and Support - Adaptive Insights

Ajoutez des tables de jointure et des colonnes

Outre les tables de données et les colonnes directement disponibles à partir d’une feuille de calcul ou d’une base de données, vous pouvez créer des tables avec des jointures SQL. Vous pouvez également utiliser des expressions SQL sur les données, dans une colonne. Les tables de jointure SQL et les colonnes sont disponibles dans toutes les sources de données.

 

Ajout d’une table de jointure SQL

Les tables de jointure SQL vous apportent une flexibilité supplémentaire pour extraire et filtrer des informations.

Pour ajouter une table de jointure SQL, procédez de la façon suivante :

  1. Dans le menu Composants de données, développez le dossier Table personnalisée .

  2. Faites glisser Table de jointure dans la source de données et déplacez-la dans la zone de table.
    La boîte de dialogue Table de jointure s’affiche, comme indiqué ci-dessous.

    !sqljoin_1.jpg
  3. Saisissez les informations de la table’de jointure :

  • Nom : utilisez le nom par défaut ou saisissez un nom différent pour la table de jointure.
  • Table principale : sélectionnez la table principale pour la jointure SQL dans la liste déroulante.
  1. Cliquez sur Ajouter une jointure.
  2. Sélectionnez Créer une jointure dans la liste déroulante.

Les informations relatives à la création d’une jointure s’affichent à l’écran, comme indiqué ci-dessous.

!sqljoin_2.jpg

6. Saisissez les informations de la nouvelle’jointure :

  • Nom de jointure : utilisez le nom par défaut ou saisissez un nom différent pour la jointure. (Une table peut contenir plusieurs jointures).
  • Table principale : sélectionnez la table principale dans la liste déroulante.
  • Table de jointure : sélectionnez la table pour joindre la table principale dans la liste déroulante.
  • Type : sélectionnez le type de jointure SQL dans la liste déroulante : Intérieur, Jointure à gauche ou Jointure à droite.
  • Préfixe de colonne :  saisissez un préfixe de colonne facultatif. Le préfixe de colonne désigne une petite valeur de chaîne ajoutée à chaque nom de colonne dans la table de jointure. Il ­identifie l’origine d’une colonne spécifique lorsqu’il s’affiche dans la liste des tables de jointure de colonnes.
  • Expression de jointure : cliquez sur ce champ. La boîte de dialogue Modifier l’expression de jointure SQL s’affiche, comme indiqué ci-dessous.
!sqljoin_3_xantus.png
  1. Saisissez une expression de jointure SQL. Une liste des colonnes disponibles s’affiche à gauche de la boîte de dialogue. Cliquez sur Appliquer pour vérifier automatiquement la syntaxe SQL de l’expression de jointure. L’expression que vous saisissez s’affiche dans le champ Expression de jointure , comme indiqué ci-dessous. Pour obtenir une aide détaillée sur la syntaxe SQL, vous pouvez cliquer icidans la ­section Notes.

    !sqljoin_4.jpg
  2. Cliquez sur Appliquer dans la barre de la jointure créée dans la boîte de dialogue Table de jointure, pour appliquer les modifications.
  3. Vous pouvez répéter le processus pour ajouter une autre jointure à cette table ou cliquer sur Appliquer en bas de la boîte de dialogue pour enregistrer les modifications apportées à la table de jointure.

La table de jointure complétée s’affiche dans la liste des tables dans la source de données. (Pour inclure des­ colonnes pour l’importation, localisez la table de jointure récemment créée dans la liste des tables sous la source de données. Ouvrez la table de jointure et localisez la colonne que vous souhaiteriez inclure pour l’importation. Faites glisser et déplacer la colonne sélectionnée dans la table de jointure, dans la zone Aperçu.)

Vous pouvez modifier les paramètres de table en cliquant sur la flèche en regard du nom de table qui affiche la boîte de dialogue Filtre de jointure  précédemment affichée, plutôt que la boîte de dialogue standard Paramètres de la table pour les autres tables.

Ajout d’une colonne SQL

Les colonnes SQL sont utilisées pour créer des valeurs pouvant être facilement chargées dans Adaptive Discovery par des chargeurs. (Les chargeurs sont abordés ici.)

Pour ajouter une colonne SQL, procédez de la façon suivante :

  1. Dans le menu Composants de données, développez le dossier Colonne personnalisée .

  2. Faites glisser Colonne SQL dans la source de données et déplacez-la dans une table de la zone de table..
    La boîte de dialogue Paramètres de la colonne s’affiche, comme indiqué ci-dessous.

    !sqlcol_1.jpg
  3. Saisissez les informations ’ de la colonne SQL :

  • Nom : Utilisez le nom par défaut ou saisissez un nom différent pour la colonne SQL.
  • Type de colonne : ce champ en mode affichage uniquement, affiche le type de données pour la colonne.
  • Convertir le type de colonne : Sélectionnez un type de données par lequel la nouvelle colonne doit être convertie ou ne modifiez pas la sélection (Ne pas convertir) pour conserver l’affichage de la colonne dans le type de données, dans Type de colonne.
  • Expression SQL : Cliquez sur le champ pour afficher la boîte de dialogue Expression SQL , illustrée plus haut. Entrez une expression SQL dans le champ. Cliquez sur Appliquer pour vérifier automatiquement la syntaxe SQL de l’expression. (S’il existe des erreurs, elles seront indiquées dans l’expression.) L’expression que vous avez saisie s’affiche dans le champ Expression SQL dans la boîte de dialogue Paramètre de colonne. Pour obtenir une aide détaillée sur la syntaxe SQL, vous pouvez cliquer ici dans la section Notes.

 4. Cliquez sur Appliquer dans la boîte de dialogue Paramètres de la colonne .

La colonne complétée s’affiche dans la table que vous avez sélectionnée. Vous pouvez modifier les paramètres de colonne en cliquant sur la flèche en regard du nom de la colonne, affichant la boîte de dialogue Paramètres de ­colonne, indiquée précédemment plutôt que la boîte de dialogue standard Paramètres de colonne pour les autres colonnes.

Sources de données personnalisées Cloud

Si vous souhaitez configurer une source de données personnalisée Cloud (CCDS), voir le Guide du développeur CCDS disponible ici.

  • Cet article vous a été utile ?